The Grand Bay : nouveaux horizons pop

Publié le 26 décembre 2015 pour Hōko Magazine. Voir l’article.

La pop se vit et se crée aussi du côté de Strasbourg, nichée sous les colombages des bâtisses traditionnelles. Tapie dans l’ombre, elle attend patiemment les opportunités de se révéler au grand jour, de séduire mélomanes et gens oppressés par le brouhaha perpétuel. The Grand Bay est de ces groupes qui composent dans l’obscurité avec la promesse d’offrir une bulle réconfortante à ses auditeurs. Et qui ont malgré tout déjà été repérés par Les Inrock Lab, c’est dire le talent que ces quatre-là dissimulent secrètement.

Nous rencontrons le groupe rue des Charpentiers, dans le studio 7 #’s tenu par Alessandro Franzi. Ingénieur du son bienveillant et perfectionniste, il reçoit depuis septembre TGB pour enregistrer leur EP promotionnel. Le dernier palier est franchi, il ne reste plus qu’à mixer et égaliser les 7 morceaux mis en boîte. Lorsque nous entrons dans la pièce, Alessandro, Rajen (basse), Jérôme (batterie) et Lukass (chant principal, clavier, guitare) travaillent sur My Queen, le 1er morceau du futur EP, tandis qu’Éliade (rap, clavier) s’apprête à partir. Du moins le temps que Julie capture une photo du groupe et le libère. Ce qui frappe en premier, c’est l’homogénéité de la formation. Âges, influences, passions et même pays d’origine divergent. Pourtant, la complémentarité s’opère, et on ressent la cohésion existant dans ce groupe. Nous nous installons dans les canapés et échangeons avec Lukass et Jérôme, tandis qu’Alessandro et Rajen se concentrent sur le mixage.

Passionnés et réunis autour d’inspirations communes, les membres de TGB ont pour volonté forte de créer, d’innover et d’unir des idées à première vue convergentes. Le résultat est à la hauteur de leurs attentes : travaillé et hétéroclite. Il y a par-là une touche d’indie folk dans les guitares, par ici une pointe de hip-hop dans les beats et le flow d’Éliade, le tout ondulant autour d’une pop minimaliste chiadée. La voix profonde de Lukass, convergeant entre José Gonzalez, Fleet Foxes et Ben Howard, apporte du grain à des compositions épurées et atmosphériques. Les textes évoquent l’évasion, le voyage et les humeurs de la passion. The Grand Bay contourne les sillons maintes fois empruntés de la pop et foule des sentiers inattendus, à la croisée de chemins singuliers et complémentaires. La veille, ils donnaient un concert à la Popartisterie pour fêter ses 2 ans d’existence. Satisfaits, ils nous ont fait part d’un bon retour du public. Bien que TGB soit récent, ils n’en sont pas à leur première scène : le club puis la grande salle de La Laiterie, le Noumatrouff à Mulhouse, la Gaieté Lyrique à Paris et prochainement Le Grillen à Colmar pour une résidence font parties des planches qu’ils ont foulées. Ces gars-là ne chôment pas et se donnent les moyens d’atteindre leurs ambitions, quitte à démarcher leur public directement dans les facultés ou dans la rue. Car TGB est avant tout un groupe local et le revendique. Lukass a beau être originaire de Lettonie et Éliade de Paris, Strasbourg, c’est chez eux. Et c’est ici qu’ils souhaitent faire leurs armes et donner un maximum de concerts. Bookeur, tourneur, clip, top 100 du tremplin Ricard Live, nouvelles dates… 2016 s’annonce prometteur.

Avant de quitter les lieux – après avoir mangé moult pâtisseries de Noël, jeté un œil sur les résultats des élections régionales et parlé ski dans les Vosges-, nous avons pu écouter en exclusivité Half Empty Glass. Éliade mêle son flow hip hop au chant de Lukass, et ce mélange (dé)étonne. En attendant de découvrir de plus près cet horizon prometteur, je guette la sortie de leur EP, et j’espère que toi aussi.

Prochaines dates :

  • 12/01 au Fat Black Pussycat (Strasbourg)
  • 22/01 au Noumatrouff (Mulhouse)
  • 18/02 au Mudd Club (Strasbourg)
  • 20/02 au InDieWohnzimmer (Stuttgart)
  • 11/03 à La Chaouée (Metz)
  • 07/04 au Noumatrouff (Mulhouse)
  • 08/04 au Festival Coexister (Strasbourg)

Site officiel
Soundcloud

© Texte : Camille Schneider, Photographies : Julie Costet

Publicités